Une histoire de mélancolie

Tranchante, perçant l’invisible,
Je la sens comme une aiguille
Qui vient me rappeler
Cette douleur
Dont je ne connais la source.

Diffuse et complexe,
Elle me nourrit de sa noirceur
Et dans l’ombre de son ombre,
Je m’éparpille.
Aigri.
En quête de lumière.

J’abandonne mes états d’âme,
Une couleur surgit.
Je crois être sauvé.
Libéré.
Je m’éloigne.

Mais je me rapproche du coeur,
Que je retrouve emprisonné
Par les fissures
Du temps,
De l’expérience
Et du battement nonchalant.

Dure réalité,
Mystique expérience,
Je tourne en rond.
Mon dessein…
La pierre ou l’élévation ?

Sanaa Abouayoub

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here